Si les graffitis sont un sujet qui revient régulièrement dans les médias, il fait partie des thèmes touchant à l’art aussi bien qu’au vandalisme. Lorsque les graffeurs franchissent les frontières du respect, il défigure illégalement la propriété privée ou publique. Des exemples, à Paris comme en province, témoigne de ce fait. Les graffitis entretiennent ainsi un débat qui oppose l’art au vandalisme, malmené par ceux qui ne comprennent pas l’art du graffiti qui, avec les permissions adéquates, est un art à part entière comme tout autre. Stratom Paris enquête.
Lorsque les artistes contribuent au débat
C’est dans la cité de Powell River en Colombie Britannique, dans le détroit de Géorgie aux États-Unis, que l’on trouve un comité de travail, spécialement mise en place par la ville pour discuter des éléments relations avec l’art urbain. Pour faire avancer le débat, la ville a fait appel à l’un des artistes graffeurs les plus accomplis, Stefan « Catnip » Fogarty. Un artiste a priori comme un autre qui connaît les limites de son art, confronté avec la loi à plusieurs reprises, pouvant ainsi apporter sa propre perspective au débat.
Fogarty n’est pas le seul à offrir son point de vue quant à la subtile différence entre vandalisme et graffitis. En effet, un autre artiste américain, Luke Ramsay, muraliste et peintre de renom, était intervenu à Powell River pour faire part de ses propres opinions.
Le graffiti est une énergie et une expression subjective d’amour
Pour les artistes graffeurs, et pour Luke Ramsey, notamment, « le graffiti est une énergie, une expression subjective d’amour, de haine, d’humour, de rébellion, d’art, de liberté et de tagging pour le territoire et le sport. » Le vandalisme, quant à lui fait appel à la perception de la propriété, du droit et de l’appartenance. C’est ainsi que Ramsey œuvre depuis quelques mois pour la ville de Victoria, dans l’État du Texas, permettant d’ériger des œuvres d’art urbain de renommée à travers la ville. À ce titre, il collabore avec d’autres artistes pour créer des peintures murales impressionnantes formant un équilibre entre nature et développement, y compris une œuvre particulièrement impressionnante sur la fameuse Dallas Road.
Aujourd’hui, à Powell River, le débat lié aux graffiti est plus productif que jamais, continuant à offrir des possibilités infinies aux artistes de tous bords. Un exemple à suivre.
Stratom Paris : qui sommes-nous ?
Marque française de vêtements streetwear, Stratom Paris propose des articles de qualité pour les passionnés de mode streetwear. Du t shirt fermeture éclair homme au tee shirt homme asymétrique en passant par le gilet long oversize homme et le pantalon sarouel homme pas cher, la collection Stratom Paris est à découvrir pour suivre une tendance qui exprime un style individuel marqué.